Consultation privée :
Hôpital des Quinze-Vingts
28 rue de Charenton - 75012 Paris



Chirurgie par implant phaque ICL et IPCL

Par Dr Liem TRINH (Hôpital des 15-20, Paris 12è)

 

Implant phaque ICL: implanté dans l'oeil devant le cristallin

 

Implant phaque ICL et IPCL intraoculaire

 

L'opération des yeux par pose d'une lentille intraoculaire (il existe 2 modèles d'implant phaque: ICL et IPCL) est réservée aux patients ayant soit une myopie trop forte pour être opérée au laser ( par exemple une myopie au-delà de -10 dioptries), soit présentant une contre-indication à la chirurgie au laser (cornée trop fine par exemple), ou soit ayant une cornée trop fine pour le degré de myopie à corriger.

En pratique, ces patients se voient proposer la pose d’un implant intraoculaire en avant de leur cristallin qui corrigera leur myopie. Le terme « phaque » signifie que les patients conservent leur cristallin (contrairement à la chirurgie du cristallin), et se voient ajouter un implant (une lentille) intraoculaire (dans l'oeil). Aujourd'hui, les implants phaques utilisés sont les implants phaques de chambre postérieure, c'est-à-dire posés derrière l'iris, et non plus devant l'iris comme autrefois.

Les avantages de cette technique sont de ne pas modifier la cornée du patient, et donc de ne pas ressentir de halos lumineux comme dans la chirurgie réfractive cornéenne, de pouvoir traiter des fortes myopies au-delà de -10 dioptries et d’être une technique réversible car l’implant est retirable plus tard. L'implant phaque ICL représente le meilleur compromis pour tout chirurgien des très fortes myopies.

Les inconvénients de cette chirurgie sont d’être une chirurgie intraoculaire avec des risques potentiels plus importants (même si exceptionnels) qu’une chirurgie de surface de la cornée, notamment infectieux, des risques rares d’endommager la cornée et de provoquer un œdème de cornée irréversible (décompensation endothéliale), de galaucome, et enfin de provoquer à plus ou moins long terme une cataracte (opacification du cristallin faisant baisser la vision), nécessitant plus tard de retirer l’implant et d’opérer la cataracte.

La cornée sera surveillée annuellement, et en cas de début d’endommagement, l’ablation de l’implant est réalisée.


 

Vidéo d'opération des yeux par implant phaque par le Dr Trinh (Paris)
Chirurgie en direct et commentée d'implant phaque par le Dr Trinh (Paris) au congrès annuel de la Société Française d'Ophtalmologie

 

 


Design de l'implant phaque de chambre postérieure ICL (Staar Surgical, Suisse)

 


Implant phaque de chambre postérieure IPCL (Care Group, Inde)

 

Vidéo d'implant phaque IPCL


 

 

 

Avantages de l'implant phaque

Les avantages de cette opération des yeux par lentille intraoculaire par rapport à l'opération des yeux au laser sont nombreux:

1) Correction plus forte qu'en chirurgie cornéenne au laser:

  • Correction totale de myopie jusqu'à - 15D et partielle jusqu'à -18D
  • Correction d'hypermétropie jusqu'à +10D
  • Correction d'astigmatisme jusqu'à 5D

2) Précision de la correction par rapport au laser1

3) Qualité de vision par rapport au laser:

  • Meilleure qualité de vision (moins d'aberrations optiques)2,3
  • Meilleure vision nocturne4,5

4) Moins de sécheresse oculaire:
Car la cornée n'est pas touchée, donc les nerfs cornéens sont beaucoup mieux conservés qu'avec le laser.


 

 


OCT de segment antérieur d'un implant phaque ICL (flèche rouge) entouré d'un liseré blanc en haut et d'un liseré blanc en bas qui sont les limites de l'implant.
Cet implant est localisé derrière l'iris (flèche rose) et devant le cristallin (flèche bleue)

 

 

Inconvénients de l'implant phaque

1) Le frein principal à cette opération est le tarif de cette opération, qui représente le double d'une opération au laser.
En effet, le coût de l'opération est justifié par le paiement pour chaque oeil:
-Du prix d'une hospitalisation en ambulatoire (non prise en charge par la caisse primaire d'assurance maladie
-Du prix de l'implant phaque
-Des honoraires du chirurgien
Il faut donc ensuite mutiplier ce prix par 2 car les 2 yeux sont opérés.

2) Caractère non définitif:
L'implant ne restera pas indéfiniment dans l'oeil.
En effet, une cataracte se formera plus tard6,7 (environs 20 ans), et nécessitera de retirer l'implant phaque, d'opérer la cataracte, et de la remplacer par un nouvel implant (appelé implant pseudophaque car il n'y aura plus de cristallin). Ce nouvel implant restera par contre à vie.

3) Les risques et complications potentielles liées à une chirurgie intraoculaire restent exceptionnels:
-Perte de cellules endothéliales avec risque d'oedème de cornée. Cette perte endothéliale est devenue très faible8,9 avec les nouvelles générations d'implant de chambre postérieure (derrière l'iris) par rapport à l'ancienne génération d'implant de chambre antérieure (devant l'iris)
-Glaucome par dispersion pigmentaire ou par fermeture de l'angle10
-Infection
-Décollement de rétine (incidence de 0,32%)11
Ces risques justifient que le patient continue à se faire suivre annuellement pour surveiller l'éventuelle survenue de ces complications.


 

Déroulement de la chirurgie

L'opération des yeux par pose de lentille intraoculaire (implant phaque) se déroule très simplement.
On opère les 2 yeux à 1 semaine d'intervalle.
La chirurgie se déroule en ambulatoire, le patient ne reste pas dormir à l'hôpital, et le patient bénéficie d'une anesthésie locale, l'oeil est endormi avec des gouttes, il n'y a pas de piqure dans l'oeil.

La chirurgie dure entre 10 et 15 minutes sans aucune douleur.

Le patient sort quelques minutes après l'opération.

La vision s'éclaircit rapidement en quelques jours et la semaine d'après c'est autour du 2è oeil d'être opéré.

Le traitement post opératoire consiste en des gouttes dans l'oeil opéré pendant 1 mois.


 

Indications des implants phaques: 

 

 

 

Lire la fiche d'information sur la chirurgie par implant phaque éditée par la Société Française d'Ophtalmologie

 

Bibliographie

1. Horáková M, Vlková E, Loukotová V, Hlinomazová Z. Srovnání metody LASIK a implantace ICL pri korekci strední a vysoké hyperopie. I. cást [Comparison of the two methods, LASIK and ICL in mild and high hyperopia correction--part one]. Cesk Slov Oftalmol. 2007 May;63(3):143-53. Czech.

2. Kobashi H, Kamiya K, Igarashi A, Matsumura K, Komatsu M, Shimizu K. Long-term quality of life after posterior chamber phakic intraocular lens implantation and after wavefront-guided laser in situ keratomileusis for myopia. J Cataract Refract Surg. 2014 Dec;40(12):2019-24.

3. Liu HT, Zhou Z, Luo WQ, He WJ, Agbedia O, Wang JX, Huang JZ, Gao X, Kong M, Li M, Li L. Comparison of optical quality after implantable collamer lens implantation and wavefront-guided laser in situ keratomileusis. Int J Ophthalmol. 2018 Apr 18;11(4):656-661.

4. Tsiklis NS, Kymionis GD, Karp CL, Naoumidi T, Pallikaris AI. Nine-year follow-up of a posterior chamber phakic IOL in one eye and LASIK in the fellow eye of the same patient. J Refract Surg. 2007 Nov;23(9):935-7.

5. Parkhurst GD. A prospective comparison of phakic collamer lenses and wavefront-optimized laser-assisted in situ keratomileusis for correction of myopia. Clin Ophthalmol. 2016 Jun 29;10:1209-15.

6. Kocová H, Vlková E, Michalcová L, Rybárová N, Motyka O. Incidence of cataract following implantation of a posterior-chamber phakic lens ICL (Implantable Collamer Lens) - long-term results. Cesk Slov Oftalmol. 2017 Fall;73(3):87-93.

7. Kocová H, Vlková E, Michalcová L, Motyka O. Implantation of posterior chamber phakic intraocular lens for myopia and hyperopia - long-term clinical outcomes. J Fr Ophtalmol. 2017 Mar;40(3):215-223.

8. Lee J, Kim Y, Park S, Bae J, Lee S, Park Y, Lee J, Lee JE. Long-term clinical results of posterior chamber phakic intraocular lens implantation to correct myopia. Clin Exp Ophthalmol. 2016 Aug;44(6):481-7.

9. Vasavada V, Srivastava S, Vasavada SA, Sudhalkar A, Vasavada AR, Vasavada VA. Safety and Efficacy of a New Phakic Posterior Chamber IOL for Correction of Myopia: 3 Years of Follow-up. J Refract Surg. 2018 Dec 1;34(12):817-823.

10. Packer M. Meta-analysis and review: effectiveness, safety, and central port design of the intraocular collamer lens. Clin Ophthalmol. 2016 Jun 9;10:1059-77.

11. Bamashmus MA, Al-Salahim SA, Tarish NA, Saleh MF, Mahmoud HA, Elanwar MF, Awadalla MA. Posterior vitreous detachment and retinal detachment after implantation of the Visian phakic implantable collamer lens. Middle East Afr J Ophthalmol. 2013 Oct-Dec;20(4):327-31.




dernière modification le 01/02/2021, par Liem Trinh