Docteur Liem Trinh : Chirurgie Ophtalmologique | de la Myopie

Définition et physiologie


La presbytie est une évolution naturelle et physiologique de l’œil débutant à 45 ans, où la vision de près nécessite une autre correction que la vision de loin, liée à la perte de l’accommodation du cristallin à partir de 45 ans. L’accommodation du cristallin donne la faculté à l’œil de pouvoir modifier sa puissance pour l’adapter à la vision de près grâce à la modification de la conformation du cristallin par contraction des muscles ciliaires.

Un patient emmétrope voyant naturellement de loin sans lunette, en approchant son texte de lecture, fait reculer la projection de cette image en arrière de sa rétine, et donc l’image perçue est floue. L’accommodation permet d’augmenter la puissance de l’œil, de manière inconsciente, et de ramener la projection de l’image sur la rétine de telle sorte qu’elle devienne nette. A partir de 45 ans, la faculté d’accommodation diminue progressivement, et il devient difficile au patient emmétrope de ramener la projection de son image de près, sur la rétine. La vision de près devient plus floue et le patient doit commencer à reculer son texte pour avancer sa projection dans l’œil sur la rétine et voir net.

La presbytie se manifeste donc à partir de 45 ans par des difficultés à la lecture de près sans lunette pour le sujet emmétrope.

Pour le patient hypermétrope, la presbytie se manifeste par une difficulté de lire de près même avec ses lunettes pour voir de loin, il nécessitera donc une correction plus importante pour lire de près que pour voir de loin.

Pour le patient myope, c’est l’inverse, étant donné que l’image de loin se projette naturellement en avant de la rétine, donc en approchant le texte de près, cette projection reculera sur la rétine, et donc la vision de près sera plus nette sans lunette. Le sujet myope est donc moins gêné par la presbytie car en retirant ses lunettes, il verra bien de près.



 




dernière modification le 25/12/2015, par Liem Trinh